ACTUELLEMENT
DISPONIBLE

N°191

SIMON WRIGHT (AC/DC) : « Je voulais jouer plus de fills, et ça me rongeait. »

Souvent moqué en raison de la simplicité apparente de son jeu de batterie dans AC/DC, Phil Rudd a pourtant indiscutablement élevé au rang d’art, son indéfectible « poum-tchak ». Un jeu dépouillé, massif, et une maitrise de l’espace que n’ont jamais réussi à reproduire avec exactitude, ses successeurs Chris Slade et Simon Wright. Ce dernier est d’ailleurs récemment revenu sur son passage dans AC/DC entre 1983 et 1989 (les albums Fly on the Wall, Who Made Who, et Blow Up Your Video).
Dans une interview accordée à VW Music, il a admis que « jouer avec AC/DC était une expérience très réglementée. Je voulais jouer plus de fills, et ça me rongeait. J’adore jouer de la batterie. Ce n’était pas une question d’argent, je ne me souciais pas de ça. C’était un problème sur le plan créatif. Avec AC/DC, c’était restreint. » Simon précise qu’il a fini par quitter le groupe sans aucune animosité. Il a ensuite intégré le band de Ronnie James Dio pour une belle série d’albums tandis que Chris Slade lui a succédé dans le groupe australo-britannique.

Aujourd’hui, Simon Wright, 58 ans, se produit avec Dio’s Disciples, un groupe composé d’anciens musiciens du défunt chanteur.