ACTUELLEMENT
EN KIOSQUES

N°181

PRINCE : Un album inédit avec Chris Coleman à la batterie

Les ayants-droit de Prince se sont mis d’accord pour la sortie d’un album posthume du kid de Minneapolis le 30 juillet prochain. Mis en boîte en 2010, puis annulé à la dernière minute pour laisser place à 20TEN, l’opus intitulé Welcome 2 America est présenté comme « une puissante prise de position qui illustre les interrogations de Prince, ses espoirs, sa vision sur une société en mutation, annonçant les prémices d’une ère de divisions politiques, de désinformation et d’un combat renouvelé pour la justice raciale. »

Outre les parties de guitares, de claviers et de chant de Prince, les 12 titres de Welcome 2 America comprennent la participation de Tal Wilkenfeld (basse), Morris Hayes (claviers, percussions), Liv Warfield, Shelby J. et Elisa Fiorello (chant), et… Chris Coleman à la batterie.

A l’époque, le gospel drummer nous avait raconté son expérience dans les studios de Paisley Park, regrettant que la musique enregistrée avec Prince soit restée dans les tiroirs : « Prince voulait une formule en trio. Il a engagé Tal Wilkenfeld (Jeff Beck) à la basse, et c’est elle qui m’a recommandé auprès de lui pour assurer la batterie (…) Je me souviens de notre première rencontre. J’étais en train de m’échauffer derrière la batterie quand il est apparu par surprise. Il était derrière la scène et m’observait. Il s’est avancé vers moi et m’a serré la main. Nous avons parlé un moment, puis il a pris sa basse et a commencé à jouer « 777-9311 ». J’imagine que ça lui permettait d’obtenir rapidement des réponses à deux questions essentielles : « Connaît-il mes chansons ? », et « Arrivera t-il à bien faire sonner ce groove complexe ? ». Dans mon cas, ça a fonctionné (…) Quand il voulait du jazz, je lui donnais du jazz, quand il voulait du funk ou du rock, je lui en fournissais également, toujours avec ferveur, et avec la bonne attitude (…) Quand tu joues avec lui, tu dois absolument connaître ton sujet. Son niveau musical est si élevé que si tu commets la moindre erreur, tu te retrouves instantanément mis à nu. »

Le single éponyme est déjà disponible sur toutes les plateformes.