ACTUELLEMENT
EN KIOSQUES

N°185

LA VIE DES STONES SANS CHARLIE

Le 26 septembre dernier, les Rolling Stones ont donné à St. Louis (Missouri) le coup d’envoi de la première tournée américaine de leur histoire sans Charlie Watts. Mick et sa bande n’ont pas manqué de lui rendre un vibrant hommage en projetant des photos et vidéos du défunt batteur sur les écrans géants en ouverture du concert, illustré d’un solo de Sieur Charlie en fond sonore. Les 60.000 spectateurs ont scandé « Charlie, Charlie » tandis que Mick Jagger, Keith Richards et Ron Wood ont fait leur apparition sur sur le morceau « Street Fighting Man ».

Au cours d’une récente interview donnée en marge de la tournée, le frontman a salué Watts comme « le battement de cœur » des Stones : « Charlie nous manque à tous à la fois sur scène et en dehors de la scène. Il avait un grand sens de l’humour… Nous avions l’habitude de traîner ensemble et de passer des bons moments. On aimait le sport, on allait au foot, on allait voir des matchs de cricket, bref, nous avions d’autres centres d’intérêt que la musique. » Il a aussi tenu à répondre aux personnes qui considèrent que les Stones devraient mettre fin à leur carrière suite à sa disparition : « Je suis content qu’on ait continué. Je sais que Charlie voulait qu’on le fasse, et je pense que le public le voulait aussi. Bien sûr, c’est différent, et à certains égards, c’est un peu triste […]. Mais on y va, on fait du rock, et on se sent mieux. C’est très cathartique. Donc je pense que c’était la bonne décision à prendre. »

Au sujet d’un futur éventuel album, Mick a ajouté : « Sans Charlie, ça va être très difficile. Nous avons quelques pistes enregistrées. J’ai fait des trucs avec lui en studio très récemment, alors que nous travaillions sur la nouvelle version de Tattoo You […] Charlie a un peu travaillé sur des fills et des trucs comme ça. Mais si nous faisons de nouvelles chansons, ce sera sans lui, et cela risque d’être compliqué. […] Nous avons travaillé ensemble pendant si longtemps, nous nous connaissions par cœur […] Après tout ce temps, on développe une facilité de communication, pour ainsi dire. »

Rappelons que le batteur du groupe britannique, s’est éteint à Londres le 24 août dernier, après avoir subi une intervention chirurgicale. Depuis la fin septembre, Steve Jordan occupe le siège de Charlie derrière les Stones. Pour l’occasion, le batteur de John Mayer a troqué son habituelle Yamaha contre une Gretsch pour rendre hommage à son mentor et ami.

Par ailleurs, le chanteur de 78 ans n’a pas exclu la possibilité d’une tournée européenne en 2022 : « Tout pourrait arriver. Si les choses vont bien l’année prochaine et que tout le monde se sent encore bien dans cette tournée, je suis sûr que nous ferons encore des concerts. J’essaie juste de me concentrer sur cette tournée pour le moment. »