ACTUELLEMENT
EN KIOSQUES

N°168

THE CURE : ANDY ANDERSON N’EST PLUS

Andy Anderson, ancien batteur de The Cure, est décédé des suites d’un cancer à l’âge de 68 ans. Sa disparition a été annoncée sur les réseaux sociaux par Lol Tolhurst co-fondateur (avec Robert Smith) de The Cure : « Andy était un vrai gentleman et un excellent musicien, avec un sens de l’humour à tomber par terre qu’il a gardé jusqu’à la fin […] Nous sommes chanceux d’avoir pu le connaître. » a-t-il écrit.
Quelques jours plus tôt, le batteur avait révélé sur Facebook qu’il était atteint d’une maladie incurable : « Il n’y a aucun espoir de retour en arrière, ça recouvre tout l’intérieur de mon corps (…) Ne soyez pas tristes, seulement positifs, ce n’est qu’une expérience de plus dans ma vie. Restez cool, je suis presque positif vis à vis de ma situation ».
Anderson avait intégré le line-up de The Cure en 1983 suite à la décision de Lol Tolhurst de se consacrer aux claviers. Il avait participé à l’enregistrement des albums Japanese Whispers (1983), The Top (1984) et Concert: The Cure Live (1984). C’est lui qu’on entend sur le tube « The Lovecats ». Anderson fut éjecté du groupe après avoir détruit une chambre d’hôtel peu de temps après… Il poursuivit une carrière musicale active aux côtés de Jimmy Somerville, Iggy Pop, Isaac Hayes, Mike Oldfield, Peter Gabriel et en tant que producteur dans le milieu de la publicité. R.I.P.