ACTUELLEMENT
EN KIOSQUES

N°161

DOMINIC HOWARD : Tout sur le nouveau MUSE !

Vingt ans après leur intronisation dans le cercle restreint des grands power trio britanniques, Matt Bellamy, Chris Wolstenholme et Dom Howard continuent de répandre à travers la planète leur pop symphonique mâtinée d’électro avec une constance impressionnante. Depuis plus d’un an, Muse lève le voile sur son huitième album studio en postant ses nouvelles chansons au compte goute, accompagnées de vidéo clips gorgés de clins d’œil au cinéma des 80’s. Attendu pour le 9 novembre, Simulation Theory succède à Drones (2015) et fourmille de références à la pop-culture de cette décennie. Un grand délire rétro-futuriste qui devrait faire grincer des dents chez les fans de la première heure.
Peu importe. C’est en ignorant les critiques et attentes de ses fans/détracteurs que Muse a réussi à s’imposer comme le plus gros groupe de pop/rock du 21è siècle, s’autorisant les mélanges et choix musicaux les plus abracadabrants. Pilier indéfectible du trio, le groove de Dominic Howard forme toujours, avec la basse de Chris Wolstenholme, une assise inaltérable aux envolées lyriques et fantasques de Matt Bellamy. Après une rapide écoute de Simulation Theory, Batterie Mag s’est entretenu avec Howard (un habitué de la maison) sur la terrasse cozy d’un palace parisien.
Retrouvez notre entretien dans le numéro 161 de Batterie Magazine…