ACTUELLEMENT
EN KIOSQUES

N°151

JON THEODORE : retour sur le parcours du batteur des Queens of the Stone Age

JON THEODORE : retour sur le parcours du batteur des Queens of the Stone Age

Après la séparation d’At The Drive-In en 2001, Omar Rodriguez (guitariste) et Cedric Bixler (chanteur) ont le nez creux en recrutant Jon Theodore pour concrétiser leur nouvelle vision musicale : The Mars Volta. Avec son mélange de prog, psyché, hardcore et de latin, le collectif texan devient rapidement la nouvelle coqueluche du rock international. Le monde découvre Theodore, véritable chaînon manquant entre John Bonham et Billy Cobham, dont les performances frénétiques brisent toutes les règles établies. En 2006, The Mars Volta vire le batteur sans ménagement. Thomas Pridgen est engagé pour lui succéder. Au cours des années suivantes, le musicien originaire du Maryland se fait discret. Il faut attendre 2013 pour assister au retour en force de Jon dans l’une des entités les plus respectées de la planète rock : Queens of the Stone Age. A l’époque, l’enregistrement de leur sixième album se révèle chaotique. Josh Homme (tête pensante de la bande) est déprimé ; il souffre de complications suite à une opération du genou et ignore s’il pourra remarcher normalement un jour. Vers la moitié du chantier, le torchon commence à brûler entre Josh et le batteur Joey Castillo. Ce dernier est licencié en pleine session et Dave Grohl est appelé à la rescousse pour enregistrer la seconde moitié de l’album (l’ex-Nirvana avait déjà cogné sur le chef d’œuvre Songs for the Deaf sorti en 2002). Finalement, Jon Theodore est engagé pour occuper le poste très convoité et devient membre permanent des Queens of the Stone Age. Après quatre ans et deux cents concerts dans les pattes, le batteur obtient enfin l’opportunité de faire ses preuves sur album, avec la sortie du très controversé Villains, septième pépite du groupe enregistrée sous la houlette de Mark Ronson (Adele, Bruno Mars, Amy Winehouse…) A la fin de l’été, Batterie mag s’est faufilé dans les loges de la radio France Inter pour taper la causette avec l’immense (par la taille et le talent) Theodore, verre de vin à la main.

Retrouvez notre entretien complet dans Batterie Mag #150 actuellement en kiosques.