ACTUELLEMENT
EN KIOSQUES

N°149

BREIZH DRUM SESSION : compte rendu

BREIZH DRUM SESSION : du 13 au 16 juillet 2017
Par Bernard Pépin
Photos © Marius Shooting

La septième édition du Breizh Drum Session organisé par John Helfy Petitjean s’est déroulée, comme chaque année à Belle Île en Mer. Les trente-trois stagiaires ont pu profiter du cadre idyllique de l’hôtel trois étoiles Le Cardinal, grâce à l’accueil que leur ont réservé Guillaume Goumy (directeur de l’établissement) et toute son équipe.
Pendant quatre jours, les stagiaires venus de tous les coins de la France ont suivi des cours avec des professionnels et pédagogues de grande qualité. Des groupes de niveaux différents ont été formés dès le début du séjour, après une petite audition, afin que chacun soit en mesure de suivre les formations selon son avancée et ses expériences musicales. Julien Goëpp, J.B. Perraudin, John Helfy Petitjean, et Dom Famularo, ont transmis leur savoir, leurs techniques de travail, et leur expérience professionnelle, afin que leurs auditeurs améliorent leur jeu et leur personnalité, quelles que soient leurs attentes et ambitions. Christophe Babin, talentueux bassiste de Pat O’May, est venu animer un atelier basse-batterie. Il a rappelé l’importance de la symbiose de ce duo qui est la fondation rythmique sur laquelle repose l’ensemble d’un groupe. Jannick Reichert, ingénieur du son de Pat O’ May, mais également batteur, a fait une démonstration d’accordage de batterie, et a expliqué comment enregistrer son instrument, aussi bien avec du matériel à prix abordable, que de qualité professionnelle. William Hoiret, qui fournit tout le matériel de musique utilisé pendant le stage, est venu exposer et faire une conférence sur les cymbales, ce qui a permis à chacun d’être guidé dans le choix du matériel qui correspond le mieux à ses goûts et son style musical.
Samedi soir, l’invité de marque Pat O’ May et ses musiciens (John H. Petitjean : batterie ; James Wood : guitare, chant claviers ; Christophe Babin : basse ; Pat O’May : chant, guitare) ont donné un concert exceptionnel, qui s’est terminé par une jam pour laquelle tout le monde était invité à improviser sur scène, tous niveaux et instruments confondus. Le grand batteur et percussionniste, spécialiste des rythmes brésiliens, (batucada, maracatu, etc) Démétrius Locks, pour qui c’était la toute première venue en France, a fait le déplacement depuis le Brésil, spécialement, pour le Breizh Drum.
Chaque jour, tous les stagiaires se réunissaient avec lui pour travailler divers rythmes traditionnels du Brésil, et préparer une batucada, qui a été jouée sur le port de Belle Île le dimanche, et a marqué la fin de l’aventure.
A l’issue de cette conclusion musicale, chacun a repris sa route, enrichi de nouveaux contacts, de nouvelles expériences musicales et techniques, et de souvenirs indélébiles grâce à cette très belle aventure humaine.
Rendez-vous l’année prochaine !